Twitter

CinéManiaCannes 2009



www.cinemaniacannes.fr

Le Blog invité au 62° festival de Cannes par
Orange Cinéma Séries..
.

Le blog dans la sélection La Boite à blogs sur
le site
www.lemonde.fr...
 

CinéManiaCannes 2008

   
www.cinemaniacannes.fr

CinéManiaCannes

 


 

 

 

 




Cannes 2009 de J1 à J12

Nuage de mots-clés des articles


Le Festival de Cannes débarque à Paris à la veille de la clôture : les reprises de la sélection officielle et des sections parallèles



13 - 05
2012
Version imprimable

  

 


Paris se Croisettise... Outre les 4 films qui sortent simultanément à Cannes et dans toute la France ("De Rouille et d'os", "Moonrise kingdom", "Sur la route", "Cosmopolis", voir article précédent...). Pour la première fois cette année, 15 films de la sélection officielle vont être présentés du 25 au 27 mai à Paris au cinéma MK2 Bibliothèque, soit à la veille de la clôture du 65° festival de Cannes (dimanche 27 mai). Et, comme chaque année, dans les jours qui suivent le festival de Cannes, Paris offre les reprises des sections parallèles : la section Un Certain regard au cinéma Reflet Médicis à partir du 30 mai, la Quinzaine des réalisateurs au Forum des images à partir du 31 mai et la Semaine de la critique à la Cinémathèque française à partir du 9 juin.

http://www.mk2.com/salle/bibliotheque


   



UN CERTAIN REGARD/REPRISES

du mercredi 30 mai au mardi 5 juin 2012
Cinéma Reflet Médicis 3, rue Champollion Paris 5°
http://www.lesecransdeparis.fr/reflet-medicis


QUINZAINES DES REALISATEURS/REPRISES

du 31 mai au 10 juin 2012
Forum des images Forum des Halles 2, rue du Cinéma Paris 1°
http://www.forumdesimages.fr/Reprise-de-la-Quinzaine-des-realisateurs-2012


SEMAINE DE LA CRITIQUE/REPRISES

Porto-Vecchio : Cinémathèque de Corse (Casa di lume)
du 29 mai au 2 juin 2012
Sélection des courts et longs métrages 2012
http://www.casadilume.com

Paris : Cinémathèque Française
du 7 au 11 juin 2012
grille horaires ...
http://www.cinematheque.fr

Sélection des courts et longs métrages 2012
http://www.cinematheque.fr/51-semaine-critique


ACID/REPRISES

en général à la rentrée de septembre 2012 au cinéma des cinéastes, à confirmer.



Lire aussi : comment assister au 65° festival de Cannes en restant chez soi : TV, Internet, mobiles...


Mots-clés :



Share


1784
Lectures
2
Commentaires




La grille des horaires de projections du 65° Festival de Cannes, ma sélection dans la sélection O



10 - 05
2012
Version imprimable




horaires des projections...

 
La grille des horaires des projections venant d'être publiée, chacun fait son programme tout en sachant que la plupart du temps on improvise sur place en fonction de ce qu'on peut faire. Cependant, cette année, on pourra suivre partiellement le festival à sa porte car quatre des films en compétition sortent en salles dès 11 heures du matin dans toute la France le jour de leur présentation au festival de Cannes  : c'est le cas de "Moonrise kingdom" (sortie 16 mai), "De Rouille et d'os" (sortie 17 mai), "Sur la route" (sortie 23 mai) et "Cosmopolis" (sortie 25 mai).

Si personnellement, je n'attends pas beaucoup du film d'ouverture ("Moonrise Kingdom" de Wes Anderson), en revanche, le film de Jacques Audiard "De Rouille et d'os" est ultra-prometteur, le meilleur réalisateur du cinéma français prend son temps, et, pour ma part, je lui en sais gré, depuis "Regarde les hommes tomber" (1994), c'est son sixième long-métrage et tous sont des films exceptionnels : "Un Héros très discret" (1996), "Sur mes lèvres" (2001), "De Battre mon coeur s'est arrêté" (2005), "Un Prophète" (2009). Depuis
"Un Prophète", Audiard déniche les meilleurs nouveaux talents, Tahar Rahim dans "Un Prophète" et cette fois-ci l'époustouflant Mathias Schoenaerts ("Bullhead").

"Sur la route" de Walter Salles, tiré du livre cultissime éponyme de Jack Kerouac, sera sans doute dans la veine de "Carnets de voyages" (2004) du même réalisateur brésilien qui mettait en scène la jeunesse de Che Guevara. "Cosmopolis" de David Cronenberg, encore une adaptation littéraire, ici du livre de Don DeLillo paru en 2003, attire immédiatement l'attention par son casting : le délicat Robert Pattinson dans un contre-emploi de golden-boy au crépuscule des années fric New-Yorkaises.



"Killing them softly" (photo Metropolitan)

Parmi les films que j'attends le plus en compétition officielle cette année, outre les trois précédents, "Reality" (sortie 22 aout) de Matteo Garrone, film sur la téléréalité, un cinéaste qui avait frappé très fort avec
"Gomorra" (Grand prix à Cannes en 2008), film violent et réaliste en immersion dans la Camorra napolitaine."Lawless" (sortie 12 septembre) de John Hillcoat, auteur d'un époustouflant western choc australien "The Proposition" (2005) sorti en France seulement en 2009. "Lawless" a pour cadre la prohibition, et ce n'est pas de tout repos non plus... "Killing them softly" (sortie 17 octobre) d'Andrew Dominik, réalisateur du magnifique western atypique, psychologique, crépusculaire, présenté au festival de Deauville en 2007, "The Assassination of Jesse James by the coward Robert Ford" ; un film qui avait déjà Brad Pitt en haut de l'affiche comme "Killing them softly" où il tiendra le rôle d'un justicier dans un polar noir. "The Paperboy" (sortie 14 novembre), thriller de Lee Daniels avec Zac Efron et Nicole Kidman, réalisateur de "Precious", drame ultra-sombre présenté dans Un Certain regard en 2009.


  
"Reality" (photo Le Pacte) / "Lawless" (photo Metropolitan)

Les films qu'on suppose "difficiles" avant même de les avoir vus : "Holly motors" du fantasque Leos Carax qui signe son grand retour au cinéma, "Post tenebras lux" de l'hypnotique Carlos Reygadas,
"Dupã dealuri" ("2h30!), film sur l'exorcisme d'une femme possédée par le démon, de l'austère Cristian Mungiu, palme d'or en 2007 avec "4 Mois, 3 Semaines et 2 Jours", récit d'un avortement dans la Roumanie de Ceaucescu.



        



  
HORAIRES DES PROJECTIONS, la suite...





les nouveaux séducteurs : Zac Efron dans "The Paperboy" (photo Metropolitan) et Robert Pattison dans "Cosmopolis" (photo Stone Angels)





  Glamour... Voir aussi...


Zac Efron au 35° festival du cinéma américain de Deauville...


Robert Pattison à Paris...
 

Brad Pitt au 33° festival du cinéma américain de Deauville...
 

Mots-clés :



Share


2595
Lectures
0
commentaire




Cannes futile/utile c'est aussi le festival, quelques lieux de prédilection



05 - 05
2012
Version imprimable

Bien que je ne sois pas très mondaine, on ne peut échapper à Cannes au phénomène qui saute aux yeux quand on arrive la première fois pour le festival, presque toutes les plages de la Croisette sont privatisées pour l'occasion. Ainsi, la plage de l'hôtel Gray d'Albion se métamorphose en Terrazza Martini, celle de l'hôtel 3.14 en plage Schwepses et celle de l'hôtel Majestic, aménagée luxueusement par ADR prod. avec ponton sur la mer, change de numéro avec les éditions successives du festival, cette année donc Majectic 65. Et loger dans un de ces hôtels ne donnerait pas accès aux plages pendant le festival, j'en ai fait l'expérience. Donc, il faut un pass spécifique pour accéder à ces plages privatisées, ce qui suppose qu'on vous l'offre, le demander ne servirait à rien et ça ne se vend pas, avec le temps, des amis sur la place, on peut vous le proposer... Mais les choses seraient trop simples car le soir, ces plages sont souvent le théâtre de soirées privées sur invitation où le pass de la journée ne suffit en rien. Ainsi, la Terrazza Martini a déjà affiché son programme : concerts pour l'anniversaire de magazines (Sébastien Tellier le 19 mai, Brigitte le 20 mai, Inna Modja le 21 mai), soirées pour la reprise de "Tess" de Polanski dans Cannes Classics, pour le dernier film d'Olivier Dahan, "Les Seigneurs" avec Omar Sy et José Garcia.



 

Côté restaurants, passé minuit, c'est difficile de manger quelque chose, si on prend une brasserie tendance comme "Le Pastis" (équivalent des "Vapeurs" à Trouville), c'est bon, c'est copieux, le service un brin survolté mais à six heures, c'est trop tôt, à minuit trop tard... Et quantité de restaurants sont sur ce modèle. Pourtant, cette année, aperçu l'annonce de deux nouveaux restaurants qui serviraient des repas jusqu'à deux heures du matin : primo, près du Palais des festivals , le "New York New York" (anciennement Planet Hollywood), repris par le groupe Bâoli qui a déjà un restaurant club au Port Canto vers la pointe de la Croisette. Ca changera un peu de "'La Potinière du Palais", parmi les plus près du Palais (en face de la salle Debussy), où, si l'on mange simplement mais très correctement, on est assez mal reçu. Secundo, à la toute pointe sud de la Croisette,  "Le Privilège" ouvrira ses portes à la veille du festival.

Chemin faisant, j'ai expérimenté l'année dernière le vieux Cannes, le quartier du Suquet, un autre monde par rapport à la Croisette mais très touristique aussi. On peut y dénicher de bons restaurants, l'on dit même les meilleurs côté cuisine provençale, et l'ambiance est beaucoup plus dépaysante et cool que vers les plages plus chics. Au Suquet, j'ai dîné à "l'Assiette", mon meilleur repas en quatre festivals. Il faut également mentionner l'Italien le plus prisé de Cannes "Da Laura", près de la rue d'Antibes, pour lequel sans réservation il sera impossible de mettre un pied. Et, bien entendu, le "Fouquet's" de Cannes installé dans l'hôtel Majestic, ce n'est pas le meilleur restaurant et c'est assez cher mais le cadre, avec terrasse jardin attenante, est superbe.


    
 



Restaurants


Croisette :

"Fouquet's Cannes"
Hôtel Majestic
10, bd de la Croisette

"Bâoli beach"
Port Canto, 50, boulevard de la Croisette

"Privilège"
84, du boulevard de la Croisette

en face du Palais :


"New York New York"
1 Allée de la Liberté

"La Potinière du Palais"
13, square Mérimée

Italie :

"Da Laura"
8, rue du 24-Août

"Maccheroni"
10, rue Florian

Suquet :

"L'Assiette"
20, rue Saint Antoine

"Le Cosi"
12, rue du Suquet

brasseries :

"Le Pastis"
28, rue du Commandant André

"Le Petit Paris"

13, rue des Belges

"Legend café"
Place du Commandant-Lamy
9, rue d'Oran

pomme de terre :

"Patat'up café"
14, rue Marceau

sushis :

"Sushikan"
5, rue Florian


www.petitfute.com/restaurants-cannes



plages privées :


Terrazza Martini
plage de l'hôtel Gray d'Albion
(l'hôtel est 38, rue des Serbes)
bd de la Croisette

Plage Schwepses
plage de l'hôtel 3.14
(l'hôtel est 5, rue François Einesy)
bd de la Croisette

Majestic 65
plage de l'hôtel Majestic
10, bd de la Croisette


Mots-clés :



Share


1739
Lectures
0
commentaire




"Une Journée particulière" : pour le 65° anniversaire du festival de Cannes, Gilles Jacob se souvient des fastes du 60°

Gilles Jacob, présentation du film à Cannes le 20 mai 2012 salle Debussy



02 - 05
2012
Version imprimable

  
Sélection officielle (hors compétition), avant-première/CANNES2012
présentation salle Debussy le 20 mai

Pitch.
Le dessous et le dessus des cartes de la journée de présentation du film "A Chacun cinéma" réalisé par 35 cinéaste pour le 60° anniversaire du festival de Cannes. Un film qui fut présenté en séance spéciale en 2007.


Comme ne semblaient pas s'en souvenir certains représentants des médias lors du point presse après la projection (vendredi dernier en avant-première chez Canal+ qui diffuse le film le 20 mai) du documentaire "Une Journée particulière", le 60° anniversaire du festival de Cannes en 2007 avait mitonné un événement extraordinaire pour tout cinéphile : "Chacun son cinéma", un film composé de 35 court-métrages des 35 plus grands réalisateurs du moment sur le thème de la salle de cinéma. Dans son documentaire "Une Journée particulière"
(hommage à Ettore Scola), Gilles Jacob, le délégué du festival de Cannes depuis plus de 30 ans (délégué 1977/2001, puis président du festival), en a inséré un certain nombre d'extraits. Démarrage sensuel avec "First kiss" de Gus Van Sant, puis, deux court-métrages érotisants "I Travelled 9 000 km To Give It To You" de Wong Kar Waï et "Cinéma érotique" de Roman Polanski, ensuite, "Diario di uno spettatore" de l'inénarrable Nanni Moretti parlant seul, assis dans une salle de cinéma vide aux fauteuils de velours rouge, un dispositif minimaliste et c'est passionnant, le génie de Moretti, cette union heureuse de l'image et la parole, ces mots qui font corps avec l'acteur qu'il est aussi. Quel bonheur, soit dit en passant, qu'il soit président du jury de Cannes cette année, ça nous promet un vrai palmarès cinéphile.
------


Gilles Jacob présentant son film en avant-première vendredi dernier chez Canal+

La journée de présentation de "Chacun son cinéma" en mai 2007 est cette "Journée particulière", l'apex d'une vie "passée comme un rêve"* au fil des festivals de Cannes écoulés : soudain, 35 des réalisateurs les plus brillants sont, de fait, par le regard, l'angle, du documentaire, les figurants d'un jour, de cette journée idéale où tout est multiplié par 35. Le protocole immuable d'une journée à Cannes est déroulé dans l'ordre chronologique, sauf, que comme l'a fait remarquer Gilles Jacob au point presse, un seul journaliste, sauf posséder le don d'ubiquité, ne peut pas "couvrir" toutes ces étapes à lui seul : l'arrivée à Cannes des 35 cinéastes, le photocall, la conférence de presse, la préparation de la présentation officielle du film, la montée des Marches, la photo en haut des Marches, l'installation des 35 dans le grand théâtre Lumière au sein du Palais, enfin, le dîner de gala
et un feu d'artifice depuis la plage ; en bonus, les badauds agglutinés derrière les barrières de part et d'autre du tapis rouge, la préparation des hommes dans leurs palaces et des plats en cuisine, les coulisses... Journée apothéose d'un festival de Cannes, devenu personnage de film, ayant accueilli chaque année, tant d'années, dix jours durant, les équipes internationales d'un film, puis d'un autre, un rituel perpétuel, à la fois privé, VIP, d'accès ultra-balisé, et public, filmé par les télévisions du monde entier.

Le caractère des certains des réalisateurs se révèle au fil de la journée, ainsi, certains ont du mal à n'être qu'un parmi 35 et versent dans l'agressivité pour se faire remarquer. Polanski, qui avait déjà voulu organiser le photocall à sa manière très directive, déclare en conférence de presse que les questions des journalistes sont stupides et qu'il préfère "aller bouffer" (sic).

*"La Vie passera comme un rêve" de Gilles Jacob (éditions Robert Laffont, 2009)






Donc, ils sont venus, ils sont tous là, Michael Cimino, Bille August, Olivier Assayas, Elia Suleiman, Jane Campion, Ken Loach, Aki Kaurismäki, Alejandro Inarritu, les frères Dardenne, David Cronenberg, etc... que Gilles Jacob filme un peu comme des arrêts sur image, des portraits de chacun devenus les acteurs de son documentaire. Revanche du gentleman qui accueille les invités en haut des marches depuis 35 ans avec des nuances tellement subtiles dans sa manière d'être leur hôte qu'il semble à l'observateur non averti que tous ont droit aux mêmes égards. Tel un arbitre sur un terrain de football, spectateur le mieux placé du stade, décisionnaire mais qui ne joue pas, Gilles Jacob a habité pendant longtemps le rôle du festivalier souverain et médiateur au centre du jeu cannois. Avec ce quatrième documentaire, produit par les chaînes Canal+ et Arte, Gilles Jacob "joue aussi" un match, le temps d'un film sur le film de Cannes, dans cet endroit du décor qu'il a créé, où les divas éphémères en robes de sirènes sur red carpet contrastent avec les thèmes souvent socialement violents des films en compétition, où l'équilibre entre les signes extérieurs de glamour et la cinéphilie revendiquée est à chaque festival un exercice funambulique.

Dans "A 8944 kms de Cannes" de Walter Salles, les deux badauds devisant devant un cinéma planté au milieu de nulle part dans le Nordeste du Brésil, qui programme "Les 400 coups", concluent qu'ils ont Gilberto Gil chez eux et qu'il existe à Cannes un autre Gil(lles), chef de la tribu...
 
 



Diffusion TV
"Une Journée particulière", doc inédit écrit et réalisé par Gilles Jacob
Sur Canal+Cinéma le 20 mai à 22h10
sur Arte le 27 mai à 16h20

Présentation le 20 mai (salle Debussy) au 65° Festival de Cannes (16/27 mai 2012), sélection officielle, hors compétition

Mots-clés :



Share


1980
Lectures
0
commentaire




Sélection Officielle 2012 complétée (completed official selection) + Un Certain regard + Séances spéciales (special screenings)

du 16 au 27 mai 2012, from 16 to 27 mai 2012



30 - 04
2012
Version imprimable




Le pont férié du 1er mai n'a pas découragé les organisateurs du festival d'ajouter quelques films supplémentaires en sélection officielle par rapport à la liste initiale annoncée lors de la conférence de presse du 19 avril. Hors compétition : en séance spéciale, le documentaire sur l'environnement, "Trash" de Candida Brady, en séance de minuit, le biopic musical "Sapphires" de Wayne Blair et le film d'horreur "Maniac" de Franck Khalfoun, remake du film éponyme de 1980. En compétition UCR : "Djeca" de Aida Bejic (Bosnie) , "Gimme the loot" de Adam Leon, premier film  americain, et "Renoir" de Gilles Bourdos (film de clôture).

PS. les films qui sortiront en France en salles en même temps qu'au festival de Cannes :
"Moonrise kingdom" de Wes Anderson le 16 mai, "De Rouille et d'os" de Jacques Audiard le 17 mai, "Sur la route" de Walter Salles le 23 mai, "Cosmopolis" de David Cronenberg le 25 mai.


       


The holiday May 1st did not discourage the Cannes festival organizers to add some additional movies in official selection with regard to the initial list announced on April 19th. Out of competition : "Trash " by Candida Brady, documentary about environment (special screening), "Sapphires", musical biopic by Wayne Blair, and "Maniac " by Franck Khalfoun, an horror movie, remake of the eponymic movie of 1980 (midnight screenings). In competition, Un Certain Regard : "Djeca" by Aida Bejic ( Bosnia), "Gimme the loot" by Adam Leon, an american first movie, and "Renoir" by Gilles Bourdos (film to be screened at the closing ceremony).

 France (french releases)
& 65th Cannes festival :
" Moonrise kingdom " by Wes Anderson on May 16th, "Rust and bone " by Jacques Audiard on May 17th, " On the road " by Walter Salles on May 23rd, David Cronenberg's " Cosmopolis " on May 25th.


 

2012 Sélection Oficielle/Official Selection


 In Competition


Ouverture/Opening Film
   
     
Wes ANDERSON MOONRISE KINGDOM 1h34
     
  ***  
     
Jacques AUDIARD

DE ROUILLE ET D'OS

(RUST AND BONE)

1h55
     
Leos CARAX HOLY MOTORS 1h50
     
David CRONENBERG COSMOPOLIS 1h45
     
Lee DANIELS THE PAPERBOY 1h41
     
Andrew DOMINIK KILLING THEM SOFTLY 1h40
     
Matteo GARRONE REALITY  1h50
     
Michael HANEKE AMOUR
(LOVE)
2h06
     
John HILLCOAT LAWLESS 1h55
     
HONG Sangsoo DA-REUN NA-RA-E-SUH
(IN ANOTHER COUNTRY)
1h28
     
IM Sang-soo

DO-NUI MAT

(THE TASTE OF MONEY)

1h53
     
Abbas KIAROSTAMI  LIKE SOMEONE IN LOVE
1h49
     
Ken LOACH THE ANGELS' SHARE 1h46
     
Sergei LOZNITSA

V TUMANE

(IN THE FOG)

2h07
     
Cristian MUNGIU DUPÃ DEALURI
(BEYOND THE HILLS)
2h35
     
Yousry NASRALLAH

BAAD EL MAWKEAA

(AFTER THE BATTLE)

1h56
     
Jeff NICHOLS MUD 2h15
     
Alain RESNAIS

VOUS N'AVEZ ENCORE RIEN VU

(YOU AIN'T SEEN NOTHIN' YET!)

1h55
     
Carlos REYGADAS POST TENEBRAS LUX 1h40

   
Walter SALLES

ON THE ROAD

2h20
                                                                                                          
Ulrich SEIDL PARADIES : Liebe
(PARADISE : Love)
 
2h00
     
Thomas VINTERBERG

JAGTEN

(THE HUNT)

1h46
     
     
  ***  

Film to be screened at

the Closing Ceremony

   
     
Claude MILLER THÉRÈSE DESQUEYROUX     (Out of Comp.)        1h50

 

 
"Mystery", lou Ye, UCR,
ouverture/opening film


Un Certain Regard
 

Ouverture/Opening Film    
     
LOU Ye MYSTERY 1h30
     
  ***  
     
Ashim AHLUWALIA                    MISS LOVELY                             First film 1h50
                                                            
Juan Andrés ARANGO LA PLAYA DC                                  First film 1h30
     
Aida BEGIC

DJECA

(CHILDREN)

1h30
     

Nabil AYOUCH

LES CHEVAUX DE DIEU
(GOD'S HORSES)
1h55
     
Catherine CORSINI TROIS MONDE 1h40
     
Brandon CRONENBERG     ANTIVIRAL                                  First film 1h50
     
Benicio DEL TORO,
Pablo TRAPERO,
Julio MEDEM,
Elia SULEIMAN,
Juan Carlos TABIO,
Gaspard NOÉ et
Laurent CANTET
7 DIAS EN LA HABANA 2h05
     
Benoit DELÉPINE,
Gustave KERVERN
LE GRAND SOIR 1h32
     
Xavier DOLAN LAURENCE ANYWAYS 2h41
     
Michel FRANCO DESPUÉS DE LUCIA 1h33
     
Joachim LAFOSSE À PERDRE LA RAISON 1h54
     
Adam LEON GIMME THE LOOT                         1st film 1h24
     
Darezhan OMIRBAYEV STUDENT 1h30
     
Moussa TOURE LA PIROGUE
(THE PIROGUE)
1h27
     
Pablo TRAPERO ELEFANTE BLANCO
(WHITE ELEPHANT)
2h00
     
Sylvie VERHEYDE CONFESSION OF A CHILD OF THE CENTURY 2h05
     
Koji WAKAMATSU 11/25 THE DAY MISHIMA CHOSE HIS OWN FATE 2h00
     
Benh ZEITLIN BEASTS OF THE SOUTHERN WILD    First film 1h32
     
     
  ***  

 

Clôture/Film to be screened at

the Closing Ceremony
   
     
 Gilles BOURDOS  RENOIR  1H53



Hors compétition/Out of Competition

 

Bernardo BERTOLUCCI IO E TE
(ME AND YOU)
1h37
                                                            
Eric DARNELL, Tom MCGRATH, Conrad VERNON

MADAGASCAR 3, EUROPE'S MOST WANTED

1h30
     
Philip KAUFMAN HEMINGWAY & GELLHORN 2h34
     
     
     

Séances de minuit/Midnight Screenings

   
     
Dario ARGENTO DARIO ARGENTO'S DRACULA 1h46
     
Wayne BLAIR THE SAPPHIRES                        1st film 1h38
     
Franck KHALFOUN MANIAC 1h40
     
Takashi MIIKE  AI TO MAKOTO 2h14
     
     

65th Anniversary

   
                                                                                    
  UNE JOURNÉE PARTICULIÈRE by Gilles Jacob and Samuel Faure 53'

 

 


Séances spéciales/Special Screenings
 

Fatih AKIN DER MÜLL IM GARTEN EDEN
(POLLUTING PARADISE)
1h25
     
Candida BRADY TRASHED                                       1st film 1h40
                                                           
Laurent BOUZEREAU ROMAN POLANSKI : A FILM MEMOIR 1h34
     

Ken BURNS,
Sarah BURNS,
David MCMAHON

THE CENTRAL PARK FIVE 2h00
     
Sébastien LIFSHITZ LES INVISIBLES 1h55
     
Claudine NOUGARET,
Raymond DEPARDON
JOURNAL DE FRANCE 1h40
     
Nelson
PEREIRA DOS SANTOS
A MUSICA SEGUNDO TOM JOBIM 1h30
     
Gonzalo TOBAL VILLEGAS                                   First film 1h36
     
Apichatpong
WEERASETHAKUL
MEKONG HOTEL 1h01
                                                                                                               

 
lire la critique du film...
read more...

 

 

Sélection Cannes Classics/Films presented at Cannes Classics

Aux dernière nouvelles, le film de montage hongrois Final cut - Hölgyeim és uraim, produit par Bela Tarr, sera projeté en clôture.

New : "Final cut - Hölgyeim és uraim", the hungarian movie produced by Bela Tarr, will be be screened at the closing ceremony.


 http://www.festival-cannes.fr


Mots-clés :



Share


4659
Lectures
0
commentaire




51° Semaine de la critique/Critic's week : un nouveau délégué, davantage de films français

du 17 au 25 mai 2012



23 - 04
2012
Version imprimable

  

On vient de révéler hier la sélection de la 51e Semaine de la critique dont l'affiche est illustrée par la jeune actrice Anna-Maria Bartomomei qu'on avait découverte l'année dernière à la même SDC dans "My Little princess" d'Eva Ionesco. Neuf premiers films, un second film. Première constatation : davantage de français(es) que précédemment : en séance spéciale, "J'enrage de son absence", le second film de Sandrine Bonnaire avec William Hurt et Alexandra Lamy, après son documentaire "Elle s'appelle Sabine" sur sa soeur autiste. "Augustine", le premier film d'Alice Winocour avec Vincent Lindon et Chiara Mastroinanni, se passe en 1885 et s'occupe de l'hystérie au temps de Charcot avec le portrait d'une de ses patientes, Augustine, égérie des surréalistes. En compétition, "Au galop", premier film de l'acteur français Louis-Do de Lencquesaing avec Marthe Keller. Le fim d'ouverture est l'anglais "Broken", premier long-métrage de Rufus Norris avec Tim Roth et Cillian Murphy, et le film de clôture n'est pas encore connu.

La 21° SDC, sous la conduite de on nouveau délégué général, Charles Tesson, débutera donc le jeudi 17 mai et se terminera le vendredi 25 mai 2012. Comme chaque année, la sélection SDC sera reprise autour du monde après le festival de Cannes, notamment en France : d'abord à la Cinémathèque de Corse à Porto-Vecchio du 29 mai au 2 juin ; puis à la Cinémathèque à Paris du 7 au 11 juin.. Une nouveauté cette année pour les festivaliers professionnels qui se rendront sur place à Cannes : l'adjonction d'une séance sup à 8h30 (
au lendemain de la présentation des films) à l'Espace Miramar sur la Croisette où se déroule la Semaine de la critique. Bertrand Bonello et João Pedro Rodrigues sont les Présidents des Jurys des deux prix attribués cette année sous l'égide de deux marques (ce qui est une nouveauté).
------

SEANCES SPECIALES

Film d’Ouverture : "Broken" Rufus Norris" (Royaume-Uni) 1er
"Augustine" Alice Winocour (France) 1er
"J’enrage de son absence" Sandrine Bonnaire (France/Luxembourg/Belgique) 2e
Film de Clôture (révélé ultérieurement)


"Broken" (photo Wild Bunch)

COMPETITION
Longs métrages

"Aquí y allá" Antonio Méndez Esparza (Espagne/Etats-Unis/Mexique) 1er
"Au galop" Louis-Do de Lencquesaing (France) 1er
"Hors les murs" David Lambert (Belgique/Canada/France) 1er
"Peddlers" Vasan Bala" (Inde) 1er
"Los Salvajes" Alejandro Fadel (Argentine) 1er
"Sofia’s Last Ambulance" Ilian Metev (Allemagne/Croatie/Bulgarie) 1er
"Les Voisins de Dieu" Meni Yaesh (Israël/France) 1er


  
"Les Voisins de Dieu" (photo Sophie Dulac Distribution), "Peddler" (photo "Elle driver")

Courts et moyens métrages

"La Bifle" Jean-Baptiste Saurel (France)
"Ce n’est pas un film de cow-boys" Benjamin Parent (France)
"Circle Line" Shin Suwon (Corée du Sud)
"O Duplo" Juliana Rojas (Brésil)
"Family Dinner" Stefan Constantinescu (Suède)
"Fleuve rouge" Song Hong S. Lansaque, F. Leroy (France)
"Hazara" Shay Levi (Israël)
"Horizon" Paul Negoescu (Roumanie)
"Un dimanche matin" Damien Manivel (France)
"Yeguas y cotorras" Natalia Garagiola (Argentine)



En pratique :

SDC à CANNES

1. Pass :  Marché du Film, Presse et Festival

Espace Miramar
35 rue Pasteur
sur la Croisette (entre le Carlton et le Martinez)


Nouveauté en 2012 : 1 séance quotidienne sup pour les professionnels
Du vendredi 18 au jeudi 24 mai 2012
Les films de la Compétition seront projetés une seconde fois à l’Espace Miramar à 8h30 le lendemain du jour de leur présentation.
Les séances de 8h30 à jour J+1 salle Buñuel (Palais des Festivals) sont maintenues pour les films présentés en Séance Spéciale.


2. Pass : Marché du Film, Presse, Festival, Cinéphiles

Le Théâtre de la Licorne

25, Avenue Francis Tonner (Quartier Cannes la Bocca)

Le Cinéma le Raimu

Avenue de la Borde (Quartier Ranguin)

Le Studio 13
23, Avenue Docteur Raymond Picaud


SDC et INTERNET

www.semainedelacritique.com
twitter.com/#!/semainecannes
www.facebook.com/pages/Semaine-de-la-Critique-Cannes


SDC et REPRISES

Porto-Vecchio : Cinémathèque de Corse
du 29 mai au 2 juin 2012
Sélection des courts et longs métrages 2012

Paris : Cinémathèque Française
du 7 au 11 juin 2012
Sélection des courts et longs métrages 2012




Mots-clés : ,



Share


924
Lectures
0
commentaire




Ce qu'on sait du 65° Festival de Cannes avant l'annonce de la sélection officielle

du 16 au 27 mai 2012



12 - 04
2012
Version imprimable

       

lire... l'analyse de la sélection officielle (annoncée le 19 avril) par Laterna Magica...


Dès l'annonce de la sélection officielle le jeudi 19 avril, ce sera, comme chaque année, l'effervescence car vont suivre les annonces des sélections de toutes les sections parallèles et qu'il faudra suivre... Pour l'instant, quelques infos : le film d'ouverture sera "Moonrise kingdom" de Wes Anderson, le président du jury, le réalisateur Nanni Moretti, et le président du jury Un Certain regard le réalisateur Tim Roth. Le jury de la Cinéfondation et des court-métrages sera, pour sa part, présidé par le réalisateur Jean-Pierre Dardenne. Pour la sélection française on attend le dernier film de Jacques Audiard "De Rouille et d'os", pour les USA "Sur la route" de Walter Salles. Et sans doute, le dernier David Cronenberg ("Cosmopolis"), le dernier Xavier Dolan ("Laurence anyways"), les derniers films de Matteo Garrone et de Pablo Trapero, "Mishima" de Koji Wakamatsu, etc... Rendez-vous le 19 avril!

Liste des court-métrages en compétition (publiée le 17 avril 2012)....


  
 


SITE OFFICIEL
www.festival-cannes.fr

QUINZAINE DES REALISATEURS/QR
www.quinzaine-realisateurs.com
twitter.com/#!/Quinzaine
www.facebook.com/Quinzaine

SEMAINE DE LA CRITIQUE/SDC
www.semainedelacritique.com
twitter.com/#!/semainecannes
www.facebook.com/pages/Semaine-de-la-Critique-Cannes

ACID
www.lacid.org
www.facebook.com/ACID



Mots-clés :



Share


915
Lectures
0
commentaire




(c) 2008 - CineManiaC

turbine sous Viabloga grâce au thème Clap de Labosonic.

Mentions légales

Contact - Liens - Newsletter